1er cycle

1re année : présentation

L’objectif de la première année est d’acquérir une autonomie dans l’utilisation des outils et du vocabulaire artistique.

Le travail personnel s'installe progressivement, et se constitue grâce à l’apprentissage des savoir-faire.

Parallèlement à la formation pratique, une grande attention est portée à la méthodologie de projets, à la théorie et à l’histoire des arts, qui permettent d’enrichir les expérimentations plastiques. La fabrication et la conception d’objets conduit ainsi à l’élaboration de concepts.

Des studios et workshops consacrés au décor de très grand format proposent une première approche des dimensions scénographiques, et abordent les questions de perspective et de représentation de l’espace. Enfin, un séminaire d’initiation à la scénographie en développe les aspects contextuels.

Les acquis de la formation sont rendus visibles lors des bilans semestriels, au cours desquels les étudiants présentent leurs travaux. La qualité des réalisations, la pertinence et l'originalité de traitement des sujets sont évaluées, et replacées dans le champ de l'art contemporain. Au terme de l’année universitaire, un écrit doit également être fourni, qui synthétise les acquis et dévoile l’amorce d’une démarche artistique.

La première année ne peut être redoublée.

Coordination : Frédéric Pohl

2e année : présentation

L’étudiant approfondit ses connaissances fondamentales afin de parfaire sa pratique personnelle. Cette dernière s’exprime à la fois dans une réponse aux différents apprentissages et dans une démarche individuelle de création.

De manière générale, les studios sont sous-tendus par une attention portée aux problématiques liées à l’espace, et la scénographie prend plus d’ampleur dans les enseignements. Les étudiants ont notamment l’occasion de tester des dispositifs de monstration dans l’espace public, grâce à la collaboration avec le festival Printemps des arts.

La méthodologie, l’histoire de l’art, l’esthétique, et la langue anglaise sont dispensées sous forme de séminaires. La capacité d’analyse et la maîtrise des outils de communication (oral et écrit)  viennent ainsi renforcer les projets.

Les studios pratiques et techniques, le travail personnel en atelier, les workshops et les stages extérieurs en collaboration avec les grands partenaires de l’école participent à la maîtrise des savoir-faire et au développement d’une pensée critique. L’ARC céramique est accessible sur sélection.

Tous les projets se construisent en dialogue avec les enseignants. L’étudiant s’approprie les outils adaptés à son travail et, le cas échéant, en invente d’autres.

Enfin, il interroge au cours de cette année le rôle de l’artiste dans la société contemporaine.

Coordination :  Sandrine Perrin 

3e année : présentation

Conclusion de la phase programme conduisant au Diplôme National d’Arts Plastiques (DNAP), option art et scénographie, la 3e année met l’accent sur la scénographie de spectacle et d’art vivant et la scénographie d’exposition. Ces enseignements enrichissent et accompagnent le projet personnel de l’étudiant dans la perspective de sa présentation au diplôme.

Au cours du semestre 5, l’approfondissement des acquisitions théoriques et pratiques permet de préciser une culture en art et en scénographie. Les sujets proposés par l’équipe pédagogique contribuent à la compréhension et à la représentation de l’espace de la scène et de l’exposition.

Un stage d’immersion dans une structure ou une institution culturelle est effectué durant cette période.

Au semestre 6, les étudiants réalisent une exposition de leurs travaux personnels dans la salle du Quai Antoine 1er à Monaco. Dans cet exercice, étayé par des séminaires et un workshop sur les pratiques de l’exposition, ils testent les dimensions de l'exposition en tant que medium.La production d’un écrit, sous une forme libre et référencée, fait part d’un retour sur expérience, analyse l’évolution du parcours et laisse entrevoir les prémices d’une recherche. 

La présentation du diplôme permet de valider le parcours pédagogique des trois années écoulées. L'étudiant témoigne à cette occasion de sa progression et propose les bases d’une expression plastique personnelle en relation avec les enjeux scénographiques. 

Coordination : Renaud Layrac
 
DNA (bac +3)
Diplôme National d’Art (bac +3), Art & Scénographie 
 
La première session du DNA (DNAP s’est déroulée en principauté de Monaco en juin 2005.
 
Les épreuves du Diplôme National d’Art sont publiques, elles se déroulent devant un jury renouvelé chaque année et composé comme suit :
 
deux personnalités qualifiées extérieures à l’établissement ;
un enseignant de l’établissement chargé de fonctions de coordination dans le cursus considéré.
 
Les décisions sont prises à la majorité absolue.
 
L’étudiant doit faire parvenir au jury, un mois avant la soutenance de son diplôme, un mémoire, dossier de synthèse de son travail. 
 
Pour présenter le DNAP, l’étudiant soumet au jury, sous la forme d’un accrochage, son travail plastique. Complété par ses recherches, carnets de croquis, dessins préparatoires, réflexions, il retrace les points importants de son parcours pédagogique. 
 
L’étudiant expose son travail en le recontextualisant dans le champ de l’art avec des références précises. 
 
Le DNA est délivré par le Pavillon Bosio.
 
30 minutes par candidat